TAILLE DES GRIFFES

Les gros chiens vivant à l’extérieur et prenant régulièrement des marches ont rarement des problèmes avec leurs griffes. Par contre, les petits chiens d’intérieur ou ceux (même les gros chiens) n’ayant pas la chance de faire de l’exercice à l’extérieur ont fréquemment les griffes trop longues pouvant résulter en plusieurs problèmes importants et parfois très douloureux.

Problèmes fréquents :

  • Bruit des griffes sur le sol pendant la marche de l’animal;
  • Déviation de l’axe du doigt et/ou du membre;
  • Griffes incarnées;
  • Boiterie intermittente ou permanente;
  • Avulsion de la griffe et exposition de la racine (pulpe de chair);
  • Griffes brisées (avec ou sans infection);
  • Plaie, ulcération, claudication;
  • Léchage persistant de la griffe et/ou patte affectée;
  • Coincement de la griffe dans les tapis ou après une surface accrochante;
  • Bris de biens domestiques (éraflure sur les plancher de bois franc, maille dans le tapis, etc.).

Prévention et / ou traitement :

  • Taille fréquente des griffes (griffes surnuméraires aussi) rend plus facile la conservation des griffes courtes;
  • Utiliser un coupe-griffe correspondant à la taille des griffes et à la grosseur de l’animal;
  • Faire attention au niveau de la coupe plus ou moins longue de la griffe (veine + nerf à l’intérieur de la griffe);
  • Si la griffe est blanche, il est possible de voir la pulpe de chair (nerf + veine) à l’intérieur et couper avant celle-ci;
  • Si la griffe est noire, c’est approximativement qu’il faut couper par petite tranche et arrêter avant la pulpe;
  • Si la pulpe est entaillée, il serait éventuellement nécessaire de cautériser la veine (bâton de nitrate d’argent);
  • Être prudent à la griffe de l’ergot (lorsque présente) car elle ne touche pas le sol et ne s’use donc pas;
  • Un polissage (limage) de la griffe après la taille aide beaucoup à rendre celle-ci plus lisse et moins accrochante.

Attention : La taille des griffes est une opération souvent facile à faire chez certains animaux qui coopèrent et dont l’entretien régulier a permis d’éviter une des complications mentionnées plus haut. Par contre pour d’autres ayant un caractère récalcitrant (agressif et/ou ayant déjà eu une mauvaise expérience) et/ou souffrant d’une pathologie consécutive aux griffes trop longues, il peut être parfois très difficile de tailler les griffes convenablement sans utiliser des méthodes de contentions appropriées (muselière, sédatif, anesthésie, etc.) afin de minimiser la douleur, le stress ou l’inconfort de l’animal.

Dr Richard Lacroix, DMV

Related Posts